Thèse d’histoire Boquen 1965-1976

« Entre Utopie et révolution dans le catholicisme  français »

Thèse d’histoire BOQUEN  1965 1976 par Béatrice lebel-Goascoz, université de Brest.

Evénement à Brest le 17  décembre  2014 salle des conférences. Béatrice Lebel-Goascoz a soutenu une thèse d’histoire sur l’abbaye et la communion de Boquen 1965 1976.

Ce qui frappe d’emblée dans la belle salle aux fauteuils rouges  confortables  c’est l’importance du public venu en auditeur libre ou sur invitation.

Le « Mai 68  de l’église » en France a pour nom symbolique « Boquen » à Plenée-Jugon 22 et a laissé des traces durables, des questionnements, une fascination. Des  milliers  de personnes venues de toute l’Europe ont convergé là de 1965  A 1969 ( date de la destitution du prieur  Bernard Besret) et ensuite jusqu’en 1976 au retour des ultra-intégristes ( Les Soeurs de Bethléem et de  l’Assomption de la vierge). Cette abbaye  » vichyssoise »  et berceau de l’extrême droite française (avant guerre et pendant la guerre) était  devenue dans les  » sixties  » un symbole  de renouveau  de  recherche d’utopie dans une église en mutation après Vatican 2. L’aventure imprévisible dans un tel lieu marqué à l’encre noire a duré 1o ans.

Bernard Besret,  le prieur charismatique et médiatique  a déposé au CRBC (Centre de Recherches Bretagne pays celtiques)  de  l’Université de Brest en 2007 les archives de ce que l’on a nommé   » La Communion de Boquen  »

Cela  a permis à Béatrice Lebel-Goascoz de réaliser un master sur cette période puis une thèse bien épaulée et soutenue  par Yvon Tranvouez , Professeur émérite d’histoire à la fac de Brest, spécialiste de l’histoire catholique en Bretagne. Signalons que pour cette thèse les autorités ecclésiales ou épiscopales  ou de l’ordre des Cisteriens  sollicitées ont toutes  refusé toute communication de sources complémentaires! Ce qui finalement est assez pitoyable !

Cette thèse  considérée comme excellente par les  5 membres du jury  connaitra probablement édition. Le public  a remarqué lors de cette soutenance  l’intervention    captivante brillante   de Erd-Rainer Horn, allemand,   professeur a l’Institut  d’Etudes Politiques de Paris qui a replacé  » Boquen  » dans un contexte international  (France, Italie, Allemagne). il a aussi parfaitement commenté la tragique  période de Boquen (72-76 )  du glissement du spirituel vers le politique au milieu de luttes d’influence sévères.  Il a aussi regretté l’absence de communication  de sources  permettant de mieux comprendre  les  relations   entre  Don Kleiner directeur de l’ordre des cisterciens a l’époque et Bernard Besret lors de son éviction en  et en février 1973 lors de la non signature du bail.

Par contre, Fabrice Bouthillon, professeur a L’université de Brest a irrité fortement  une partie du  public en dressant un portrait excessif  de Bernard Besret  le comparant au Général Boulanger au XIX …  ( c’était son droit mais est apparu comme fort déplacé inconvenant même)

il reste beaucoup de choses à découvrir et  comprendre concernant Boquen à cette période et son héritage. L’Association des Bistrots de L’histoire, dans un Bistrot de l’Histoire organisé en 2008 sur le thème « le Mai 68  en Bretagne 68-74 » avait donné la parole à des témoins importants de la Communion de Boquen 1972- 1974 ( Jacques Girona , Pierre Toullier, Elie Geffray ). Ces documents sonores sont consultables auprés de l’association et seront remis en copie au CRBC de Brest.

PIERRE FENARD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *