4 maisons d’édition : à lire sans modération

Bistrots de l'histoire_Maisons édition_Une

À l’ombre des mots

Marie-Claire Morin, passionnée par le monde des livres et de l’écriture, s’est installée en 2014 en Côtes d’Armor et développe depuis lors sa double activité de biographe et d’éditrice. Nées à Pabu, près de Guingamp, les éditions « À l’ombre des mots » ont déjà publié plusieurs ouvrages dans des domaines aussi variés que ceux de la poésie, de l’intériorité (à travers des textes méditatifs), de l’histoire (notamment sur la Grande Guerre), des romans, des contes… Marie-Claire s’attache aussi à la rédaction de biographies à usage privé, qu’elle met ensuite en page en vue de réaliser un véritable livre, précieux objet de transmission familiale. Les étudiants peuvent même lui faire appel pour les mémoires de fin d’année.

Ouvrages publiés et à paraître :

  • Collection Intériorité : ➢ « Comme un rayon vert », de Marcelle Gerno ; (avril 2015) ➢ « Un jardin si ordinaire », d’Hervé Le Goff ; (mars 2016)
  • Collection Poésie : ➢ « Lettres de naguère et d’antan », de Maurice Le Bec ; (juillet 2015) ➢ « Soyez sages les enfants, je reviendrai », de Jean-Claude Le Guéziec ; (octobre 2015) ➢ « Du fond de la pierre d’ombre », de Serge Torri ; (juillet 2016) ➢ « La Nuit sans nom », de Serge Torri ; (décembre 2016) ➢ « Cordes – L’Inachevé », de Serge Torri ; (juillet 2017) ➢ « Le chant des cascatelles », de Maurice Le Bec ; (juillet 2017) ➢ « Ombrages », de Hélène Vidal ; (février 2018)

À l’ombre des mots – Marie-Claire Morin – 26 rue Désiré Le Bonniec – 22200 Pabu – Tél : 02 96 21 25 46

> Consultez tout le catalogue

 

Editions Récits

Jérôme Lucas, éditeur, a créé « Les éditions récits » qui ont pour vocation de mettre en valeur des récits de Bretons. Le catalogue comprend des parcours de vie souvent exceptionnels, mais aussi des chroniques villageoises, ainsi que des recueils de témoignages authentiques sur la vie au siècle dernier meurtrie par les guerres et marquée par diverses évolutions et transformations. Jérôme Lucas est également écrivain-biographe, il accompagne les particuliers dans leur projet d’écriture. Il vient de publier : « Comment écrire un livre sur sa vie« , un guide pratique pour rédiger ses mémoires.

La mémoire vivante de la Bretagne :

- Nombre de titres au catalogue (encore disponibles) : 48

- Sélections de titres publiés  (Lien sur chaque titre d’ouvrage) :

Odyssée d’un marin de la France libre, de Georges Ménage. Georges Ménage a 18 ans lorsque, avec quelques camarades, il embarque le 18 juin 1940 à Paimpol, à destination de l’Angleterre, dans un bateau école de la marine marchande.

Moi Jojo, 7 ans en 1943, de Georges Le Calvé

Mon Finistère, racines du bout de la terre, de René Le Corre

Une vallée minuscule - Récit déambulatoire dans la vallée du Gouët, de Jean-Yves Kerboeuf 

Lucien Rault, une légende vivante 

La fée électricité entre dans les campagnes bretonnes, Jérôme Lucas

Au pied des tours de guet – Algérie 1956-1962, Paul Georgelin

Souffrances et petits bonheurs de Mathurine et Guillaume, de Christiane Vernay-Bécouarn

Trajectoire d’une goutte d’eau, de Christiane Vernay-Bécouarn

Une soirée lecture pourrait être organisée autour de quelques ouvrages de briochins :
Odyssée d’un marin de la France libre
Une vallée minuscule – Récit déambulatoire dans la vallée du Gouët
Trajectoire d’une goutte d’eau

Editions Récits  – Jérôme Lucas – 22150 Langast – 02 96 26 86 59  – 06 52 22 72 23

> Consultez le catalogue complet

Découvrez les nouveautés dans le catalogue : www.vosrecits.com

 

Les Archives dormantes

Lena Jestin, a créé cette maison d’édition « Les Archives dormantes » en 2015, à Saint-Brieuc. Elle est spécialisée dans les récits qui mêlent petite et grande Histoire, elle publie uniquement des témoignages (mémoires, correspondances, journaux intimes). La maison d’édition gère la diffusion et la distribution. Grâce à une présence accrue sur le web et les réseaux sociaux, elle bénéficie d’une visibilité nationale.

3 titres parus à ce jour :

« La tombe d’Hanoï », mémoires d’Indochine , Henri Ansroul, janvier 2016

« 2710 jours », journal d’un prisonnier de guerre , Lucien Violleau, septembre 2016

« Je n’ai jamais écrit… », portrait d’une génération, Damien Pouvreau, décembre 2017

Découvrez le catalogue et les dernières sorties littéraires des Archives Dormantes

au format papier et ebook > Consultez le catalogue complet

Les Archives Dormantes – Léna Jestin – 22 rue Maréchal Foch – 22000 Saint-Brieuc – Tél : +33 6 70 91 04 44 -Fiche contact sur site  – www.lesarchivesdormantes.fr

 

Bretagne 14-18

René Richard est le président de l’association Bretagne 14-18, créée en novembre 1996, qui collecte toutes traces écrites, orales ou imagées pour témoigner de cette période avant, pendant et après la guerre afin de les valoriser à travers l’édition de livres, de conférences, etc… L’objectif de cette association est la recherche historique pour la sauvegarde et l’enrichissement du patrimoine historique breton de la Grande Guerre.

A ce titre, elle vient de publier un livre « Éclats de Mémoire 3″ qui pourra être adressé à partir du 6 août 2018 à toute personne qui aura confirmé sa commande par l’envoi d’un chèque.  Éclats de mémoire 3 (mis en page par Julien Prigent et René Richard), Plessala, Bretagne 14-18, 2018, 192 pages, 16 euros + 6,60 euros de port (ISBN : 978-2-913518-61-2) – Chèque à l’ordre de : « Bretagne 14-18 », d’un montant de 22,60 euros, à adresser à : Bretagne 14-18 – 14, Bel Horizon – 22330 PLESSALA – LE MÉNÉ

(1) Voir sommaire du livre détaillé ci-dessous.

Prochainement, sera distribué en librairie, le remarquable et exceptionnel carnet d’un civil allemand, Hugo Ringer, interné au camp du Jouguet, à Plérin (22), près de Saint-Brieuc. Le document est présenté et annoté par Ronan Richard, membre fondateur de l’association. Bretagne 14-18 a partiellement financé l’édition de cet ouvrage grâce au legs d’Hermann Plote. Celui-ci avait traduit le carnet original et attendait impatiemment la parution du livre. Il sera parti trop tôt. Le livre lui est dédié.

Hugo RINGER, « Boulevard des étrangers », (traduit de l’allemand par Hermann Plote, présenté et annoté par Ronan Richard), Saint-Brieuc, éditions Les Archives Dormantes, juillet 2018, 240 pages (12×18), 14,90€

L’activité éditoriale de l’association ne connaît pas la crise ou les « modes » du centenaire qui obligeraient à coller à la chronologie de la guerre, car en septembre, elle proposera le 3ème volume de l’étude que Jean-Claude Glatin a consacrée aux Dardanelles et à Gallipoli : « La tentative terrestre, la poussée franco-britannique, 1er juin-31 juillet 1915, 283 pages. »

En décembre, Bretagne 14-18 publiera un excellent et très rare témoignage de Joseph Mathieu sur les combats de Gallipoli, de Serbie et de Macédoine.

Puis, elle terminera le projet de compilation de témoignages de fusiliers-marins.

(1) Sommaire du livre Éclats de Mémoire 3 :

Carnet de notes de route d’Henri BRUMAULD DES HOULIÈRES, sergent, 1ère Compagnie, 123ème Régiment d’Infanterie (5 août 1914 au 12 octobre 1914).

Carnet de guerre de Tugdual, Augustin BERVET, soldat au 135ème R. I. puis au 66ème R.I., Mort pour la France (« Tué à l’ennemi ») le 18 novembre 1915 à Grenay (Pas-de-Calais) (2 août 1914 – 14 novembre 1915).

Carnet de guerre et de captivité de Jules AUBIN du Theil-de-Bretagne (35), soldat au 41ème R.I. de Rennes.

Lettres de guerre d’Henri BAUD de Plémet (22), sergent au 74ème R.I.T. puis au 82ème R.I., Mort pour la France (« disparu à l’ennemi ») le 15 septembre 1918 à Courlandon (Marne) (25 septembre 1914-28 août 1918).

Carnet de guerre du colonel Joseph DOREAU (Nantes, 1868 – La Rochelle, 1944) (1er janvier 1916 – 11 juin 1919).

Carnet de guerre d’Yves MAZÉAS, caporal au 19ème Régiment d’Infanterie de Brest, Mort pour la France (« disparu ») le 17 décembre 1914, à La Boisselle (Somme) (5 septembre- 4 octobre 1914).

Carnet de guerre d’Ernest ROUESN, caporal à la Compagnie Hors Rang du 65ème Régiment d’Infanterie (2 août 1914-24 décembre 1914).

Souvenirs de guerre de Louis, Marie, Mathurin, Victor PRIMAUX, né le 19-10-1890 à CUGUEN (Ille et Vilaine).

Lettres de guerre de Bernard MARCOTTE, né le 5 juillet 1887 à Saint-Germainmont (Ardennes), décédé le 4 juillet 1927 à l’hôpital militaire de Vannes.

 

 


'4 maisons d’édition : à lire sans modération' Pas encore de commentaire


Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.