Paysages mentaux industriels

Fonderie du Pas

Nous le sentons sans pouvoir bien l’exprimer. Deux siècles ont façonné nos manières de penser, d’agir et de vivre en société. En ce début du XXIème siècle, cette « géographie mentale » se modifie.

Les grandes concentrations ouvrières de la métallurgie, de la sidérurgie, des conserveries ou des dockers portuaires sont  profondément chamboulées.
Les Côtes d’Armor  vivent depuis 30 ou 40 ans ces grands changements.

Les Bistrots de l’histoire depuis leur création ont systématiquement donné la parole à des témoins et historiens pour qu’ils racontent haut et fort tous ces pans-mémoires de la vie industrielle en mutation; quand des sources leur permettaient d’approcher ces histoires d’entreprise.

Nous avons ainsi pu explorer l’histoire sidérurgique des forges et Laminoirs de Saint-Brieuc, la métallurgique avec l’usine Tanvez, ainsi qu’ AOIP à Guingamp, l’usine de la décentralisation industrielle, Le Joint français à Saint-Brieuc ; mais aussi Rosengart, Chaffoteaux, l’industrie spécialisée de pinceaux à Saint-Brieuc (entreprise Bulliez), l’agroalimentaire ou encore les conserveries de  sardines à Quiberon.